pasted1742.png
Ado malade
9 mai 2017
gazette_de_lorette002002.jpg
Si vous avez aimé, dites-le !
En cliquant sur l'icône de votre choix :
gazette_de_lorette001010.jpg gazette_de_lorette001003.jpg gazette_de_lorette001002.jpg gazette_de_lorette001011.jpg gazette_de_lorette071001.jpg

- Maman, je ne peux pas aller en cours. Je suis malade. Et je ne me suis jamais senti aussi mal de ma vie. Je vais me recoucher.

- Le fait que tu aies une évaluation en maths et que tu n’aies pas révisé, a-t-il un rapport ?

- Mais pas du tout Maman, j’ai des remontées d’huile.

- Tu as bu de l’huile ?

- Mais non, j’ai un goût acide dans la bouche.

- Tu as des remontées de bile et non d’huile !

- C’est la même chose, je suis mourant et tu chipotes sur les mots.

- Personne ne meurt de remontées gastriques, je te rassure. Tu vas prendre un médicament et tu vas aller en cours.

- Je ne crois pas que je vais en être capable.

- Mais si ! Tiens voici la boîte. Tu en avales un et on n’en parle plus.

 

Quelques minutes plus tard :

- Tu es complètement folle Maman, je ne vais pas prendre ce médicament !

- Pourquoi ?

- As-tu lu la notice ?

- Non, mais j’en ai déjà pris et j’ai été rapidement soulagée.

- Je refuse catégoriquement d’avaler un médicament avec comme effet secondaire un risque de douleurs abominables.

- Qu’est-ce que tu racontes ?  Passe-moi la notice !

- Hi, hi, hi !

- Quoi ? Qu’est-ce qui te fais rire ? Je suis malade et tu rigoles.

- Je ne me moque pas de toi mais tu as lu trop vite. Ce sont des douleurs abdominales et non abominables ! C'est-à-dire à l’abdomen, au ventre si tu préfères !

- Je n’ai pas envie d’avoir mal au ventre.

- Tu sais que si tu continues à me faire rire, le fou rire risque de me provoquer des douleurs abdominales abominables !

gazette_de_lorette001012.jpg