pasted1742.png
Les devoirs et concentration
29 mai 2017
Si vous avez aimé, dites-le !
En cliquant sur l'icône de votre choix :
gazette_de_lorette001019.jpg gazette_de_lorette001017.jpg gazette_de_lorette001009.jpg gazette_de_lorette001008.jpg gazette_de_lorette001018.jpg gazette_de_lorette075002.jpg
Pour lire le billet sur les devoirs avec un enfant tête en l'air, cliquez ici :
gazette_de_lorette075001.jpg

Maintenant que j’ai compris que ma fille tête en l’air retient mieux ses leçons la tête en bas, je la laisse pratiquer toutes les acrobaties qu’elle souhaite pendant l’apprentissage de ses leçons. La méthode est largement testée et approuvée, et j’ai retrouvé un peu de sérénité pour les devoirs. Mais ce soir, elle doit résoudre un problème de mathématiques.

 Je lui propose de s’asseoir sur une chaise devant une table, mais elle préfère s’allonger sur le ventre sur le tapis. Je ne dis rien car elle a déjà ouvert son cahier et semble concentrée.

Je l’observe du coin de l’œil en envoyant des textos à mes copines. Ce moment me permet de décompresser. J’avoue que je ne comprends pas pourquoi ma fille est incapable de rester sur une chaise. Alors au lieu de monter en pression, je préfère me changer les idées.

 

Tout d’un coup, elle observe mes pieds et s’exclame :  

- Regarde, Maman, ton chausson ! On dirait un bateau !

- Oui, ma chérie. Quelle imagination !

- Et avec le tapis bleu, on a l’impression que le bateau est sur l’eau, mais attention à la tempête !

- Écoute, si tu n’arrives pas à te concentrer pour faire ton exercice de maths sur le tapis, je t’installe à table et je te ligote sur une chaise !

- Mais pourquoi tu t’énerves ?

- Car tu t’éparpilles tout le temps !

Et merde, me dis-je, voilà que je m’agace alors que je suis censée avoir une attitude positive pour donner envie à mon enfant d’apprendre – dixit le coach en devoirs. Je retourne donc à mes SMS.

 

Un peu plus tard, je la vois en train de démonter son stylo.

- Je comprends mieux pourquoi je te rachète sans arrêt des crayons !

- Ne t’inquiète pas, je sais parfaitement le remonter, j’ai l’habitude.

Et là, je craque :

- J’en ai marre des devoirs ! Tous les soirs, c’est le même cirque. Tu passes ton temps à te tortiller dans tous les sens, à tripatouiller tes stylos, à couper ta gomme en morceaux, à lancer ta règle, à tailler ton crayon, à jouer avec tes ciseaux, à imaginer des histoires avec mes chaussons… et autres idées saugrenues !

- Mais, Maman, pourquoi es-tu contrariée ? Je fais comme toi ! J’arrive mieux à me concentrer en faisant deux choses en même temps ! Regarde, tu envoies des textos en m’aidant à faire mes devoirs ! Je ne fais que suivre ton exemple !