pasted1742.png
Si vous avez aimé, dites-le !
En cliquant sur l'icône de votre choix :
gazette_de_lorette001019.jpg gazette_de_lorette001017.jpg gazette_de_lorette001009.jpg gazette_de_lorette001008.jpg gazette_de_lorette001018.jpg gazette_de_lorette087004.jpg

 

                                                               Le 27 septembre 2017

 

Monsieur le Ministre de l’Education nationale,

 

Je me permets de vous écrire pour vous demander d’annuler cette réforme qui vise à enseigner les langues étrangères dès le cours préparatoire.

 

Je sais parfaitement que les enfants ont cette capacité incroyable d’apprendre plusieurs langues dès la naissance. Et il paraît que leur cerveau n’est pas totalement formé avant 5 ans, et qu’ils peuvent ainsi devenir bilingues facilement et rapidement.

 

A mon époque, l’anglais débutait en sixième. Puis, s’en sont suivis de nombreuses heures d’apprentissage jusqu’à la terminale, des voyages linguistiques en immersion dans des familles anglaises, et même des cours de soutien pendant les vacances. Le résultat est que je m’exprime en anglais comme une vache espagnole. Ce qui en soit ne me pose aucun problème car je l’utilise uniquement pour communiquer une information capitale à mon mari sans être comprise par mes enfants.

 

Mais, depuis que mon fils apprend l’anglais à l’école, lorsque je dis à mon mari :

« Darling, I want immediately to speak with you about YOUR soon »

mon fils me répond d’un air suffisant : “soon” veut dire « à bientôt », et si tu veux parler de moi, c’est “son”.

 

Voici la preuve que le résultat est catastrophique ! Non seulement mes enfants décryptent nos conversations secrètes. Mais en plus, ils parlent entre eux en anglais sans que je les comprenne !

De toute évidence, l’acquisition des langues par les enfants revient à tuer le dialogue dans les familles !

Réfléchissez donc bien aux conséquences de votre réforme !

 

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre de l’Education nationale, l’expression de mes plus respectueuses salutations.

 

Lorette de la Gazette